Découvrir Rocquencourt

« Rocquencourt » tient son nom de l'anthroponyme Roccon, patrice de Thierry III, roi de Neustrie, et du latin curtis, "cour", "domaine".
Le village existe déjà à l'époque gallo-romaine, mais le nom de Rocconis Curtum n'apparait dans les écrits qu'en 678.

Blason de Rocquencourt

« D’azur à trois fleurs de lys d’or, au chef aussi d’or, chargé d’un roc de gueules mouvant de la partition ».

Blason jumelage

On parlait déjà du jumelage en 1997… Les premiers contacts avaient été établis au printemps entre Rocquencourt et Schönaich grâce à Norbert Haug, un ancien pilote d’essai de Mercedes, et appuyés par Günther Fleig, président de Mercedes-Benz France.

Les habitants d'hier à aujourd'hui...
De 1709 à 1784, on trouve le recensement de la population exprimé en feux (foyers) et variant selon les années de 36 à 50.

Le Parc

Le Parc compte 12 résidences nichées au coeur de la forêt. Une piscine et 3 courts de tennis viennent embellir ce cadre de vie.

Le Domaine

Le quartier du Domaine est le coeur de village : Hotel de ville, Maison des associations,crèche et groupe scolaire.

Inauguré en 1844, La Tour est dédiée à Monsieur Fould, maire de 1829 à1853, fondateur de l'école communale gratuite.

La comtesse de Provence commence en 1781 la construction de ce château qu'elle confie à Charles de Wailly. Les travaux, interrompus par la Révolution, sont achevés par Domère-Bellan.

Maison du Fontainier

Situé à l'orée de la forêt de Marly, dans le parc forestier de Rocquencourt, ce pavillon est connu sous le nom de « magasin des bonnes eaux de sources ».