INRIA: les migrants sont partis...

Conformément à l’engagement pris en octobre par Monsieur le Préfet des Yvelines, les migrants seront restés deux mois sur le site de l’Inria de Rocquencourt. Comme prévu, ils ont quitté la commune le mardi 31 janvier dernier.

Arrivés depuis le 22 novembre 2016, ces réfugiés au nombre d’une centaine, originaires pour la plupart d’Afghanistan, du Soudan ou d’Erythrée ont été abrités dans deux bâtiments du centre de recherches au camp de Voluceau sous la responsabilité de la Croix Rouge.

A peine perturbé par les visites d’associations ou de collectifs soucieux d’améliorer les conditions de leur séjour, cet accueil s’est finalement déroulé dans de bonnes conditions, sans véritable perturbation pour les résidents du Bourg.

A l’issue de cet épisode, le maire a adressé un message de reconnaissance au préfet du département, Serge Morvan, pour le respect de sa parole donnée ainsi qu’au Président du Sénat, Gérard Larcher, pour l’efficacité de ses interventions auprès des plus hauts responsables de l’État.

 

 

 

Repères : 

Vous pouvez compter sur ma détermination.
Je compte sur votre mobilisation.

Jean-François PEUMERY