Communiqué de la Ville du Chesnay-Rocquencourt

Communiqué de la ville du Chesnay-Rocquencourt

Vendredi 6 Sept. 2019

Les modifications de voirie nécessaires à la refonte du réseau de bus du territoire de Versailles Grand Parc, dont fait partie la ville du Chesnay-Rocquencourt, ont suscités un grand nombre de réactions sur la commune. La ville s’est engagée au cours de l’été à revoir les circulations des bus et des véhicules légers en concertation avec les riverains.

Au cours du mois d’août, 2 référés suspensifs ont été déposés au tribunal administratif à l’encontre de la ville. Le premier concernait le plateau Saint-Antoine et le nouveau réseau de bus et le deuxième les travaux de la station de bus Dutartre.

Suite à l’audience de référés qui s’est tenue le lundi 26 aout, le juge des référés a rendu deux ordonnances le vendredi 6 septembre.

Le premier référé relatif au plateau Saint Antoine a été rejeté par le tribunal. Il n’y aura donc pas de conséquences particulières ni pour les habitants ni pour la ville puisque le travail lancé depuis quelques semaines avec Île-de-France mobilité, Versailles Grand Parc, la commune et les habitants a permis de trouver des solutions qui répondent aux attentes de tous les habitants du Chesnay-Rocquencourt et qui seront mises en application à la rentrée des vacances de la Toussaint

Quant au deuxième référé, le tribunal, devant un doute sérieux quant à la légalité de l’arrêté d’aménagement en rapport avec la compétence de la commune, a estimé recevable le recours suspensif. La conséquence immédiate est une interruption des travaux de la station Dutartre en attendant la réponse de la cour de cassation sur le recours que la ville va déposer dans quelques jours. D’autre part, la ville s’interroge sur les motivations de l’association qui a déposé ce référé et qui est composé principalement d’habitants d’un quartier pavillonnaire à l’Est de la commune.

 

 

randomness